20 janvier 2011 2011

La mondialisation est une opportunité pour les jeunes Chinois et plutôt une ménace pour les Grecs

Les jeunes Européens, ainsi que les jeunes Turcs et Marocains, voient la mondialisation plutôt comme une menace, tandis que les jeunes Chinois (à 91%), Indiens (87%), Brésiliens (81%) et Sud-Africains (77%) voient celle-ci comme une opportunité, selon une étude sur la jeunesse du Monde réalisée pour le compte de la Fondation pour l’innovation politique.

La mondialisation semble ainsi plébiscitée
par les jeunesses des pays
émergents. En Europe, les jeunes scandinaves perçoivent la mondialisation
en termes d’opportunité (76 % des Suédois,74 % des Finlandais). Dans l’Europe du Sud et dans la Méditerranée, en revanche, les jeunes se montrent davantage sceptiques, ce qui est particulièrement le cas des jeunes Grecs et Marocains (50%), Turcs (49%) et Français (47%).

Voir les résultats >

Photo : Manifestations de rue à Athènes