9 mai 2008 2008

28 migrants seraient morts en Mediterranée

Au moins 28 migrants subsahariens auraient succombé suite au naufrage d’une
embarcation pneumatique en face des côtes d’Al Hoceïma, au Nord du Maroc, le 28 avril 2008. D’après les témoignages recueillis par l’équipe de l’Association Beni Znassen, d’Al Hoceïma, auprès des personnes rescapées, ces 28 victimes faisaient
partie d’un groupe de 69 migrants partis à bord d’une embarcation de type
zodiac, à destination des côtes espagnoles.

Selon les informations recueillies sur les causes de ce naufrage,
des migrants parlent de deux zodiacs partis d’Al Hoceïma en
direction d’Almería, en Espagne. L’embarcation sur laquelle ils avaient pris place a
été interceptée par une vedette de surveillance côtière portant le
drapeau marocain et, d’après leurs témoignages, leur embarcation
pneumatique a été percée par couteaux. Des migrants parlent de quatre femmes
et quatre enfants parmi les naufragés.

Selon les témoignages, une deuxième vedette des garde-côtes marocains ayant repéré leur embarcation est venue en leur
secours. Les corps des victimes ont été repêchés sur le lieu du
naufrage, et les survivants ont été secourus et conduits au commissariat
central d’Al Hoceima. Le soir du vendredi 2 mai
2008 ils ont été refoulés à la frontière entre le Maroc et l’Algerie. La plupart des mmigrants, ont pu regagner le
territoire marocain et ont trouvé refuge aux abords de la ville d’Oujda.