21 juin 2005 2005

A Madagascar, les pauvres sont devenus trop nombreux

"A Madagascar, l’un des pays les plus pauvres de la planète, dont le G7 vient de décider d’annuler la dette, 70 % de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté. Dans la capitale, la paupérisation est si galopante que Médecins sans frontières, présent depuis 1987, a annoncé courant mai son retrait du pays. Motif : "l’accès gratuit aux soins pour les enfants des rues et leurs familles [que l’association humanitaire avait mis en place] n’est plus pertinent." Les pauvres sont devenus trop nombreux, ils ne se distinguent plus du reste des citadins".