25 juillet 2011 2011

Accoucher et survivre en Mauritanie

En Mauritanie, chaque année, sur 100 mille naissances, près de 600 femmes meurent des suites de leur grossesse. Presque autant souffrent de séquelles graves liées aux mauvaises conditions d’accouchement.

En améliorant le circuit de soins, en garantissant la disponibilité des médicaments essentiels et en réduisant le coût de la prise en charge de la grossesse, le projet Forfait obstétrical, appuyé par l’Agence française de développement, a permis d’augmenter le nombre d’accouchements assistés. Dans les zones où il a été implanté, 80 % des femmes y souscrivent et la mortalité maternelle a diminué de moitié. L’Etat mauritanien a décidé d’en faire une politique de santé publique.

L’image fait partie de l’exposition Objectif développement, nouveaux regards sur le Sud, un travail de Magnum Photos, conçu en partenariat avec l’Agence française de développement. Extrait du Monde.

Voir les photos et la video d’Olivia Arthur.