1er octobre 2007 2007

Atelier sur la solidarité internationale à l’école

L’objectif de cet atelier est de
porter un regard critique sur les pratiques
d’éducation au développement menées en
milieu scolaire, afin
d’élaborer des recommandations pour une
meilleure intégration de ses finalités au sein de
l’école primaire.

Ces deux journées seront l’occasion de :

• Partager l’évaluation de la campagne
éducative de Solidarité Socialiste :
« L’éducation, un droit qui donne des
droits et la santé pour tous » menée
pendant quatre ans dans différentes classes
primaires en Communauté française.

• Favoriser un espace d’échanges
d’expériences entre les différents
acteurs présents.

• Elaborer des recommandations
communes afin, d’une part, de
renforcer les acteurs du monde scolaire
dans leur mission d’éducation à la
citoyenneté internationale, et d’autre
part, de permettre aux acteurs de
l’éducation au développement de
mieux tenir compte des forces et
limites du cadre scolaire.

Le nombre de places étant limité, cet atelier
est prioritairement à destination des acteurs
du monde scolaire, de la coopération et de
l’éducation permanente travaillant dans l’enseignement fondamental.

Programme

Mardi 6 novembre 2007 (de 9h à 17h30)

Présentation de la campagne
éducative de Solidarité Socialiste (limites et
atouts)

Après midi

Echanges sur différentes
expériences de partenariats entre ONG
et écoles primaires.

Mercredi 7 novembre 2007 (de 9h à 17h30)

Regard du monde associatif :
« Rôle des ONG dans l’apprentissage
de la solidarité internationale au sein
de l’enseignement primaire »

Regard du monde scolaire :
« Les attentes du monde scolaire par
rapport à un partenariat avec
l’associatif »

Après midi

Présentation d’expériences de
projets en milieu scolaire intégrant la
dimension Nord-Sud.

Elaboration des recommandations
transversales des différents acteurs, en
vue d’une meilleure intégration de
l’éducation au développement en
milieu scolaire.

Au Centre Polygon
122 b rue de Molenbeek
1020 Bruxelles

Inscriptions >

Organisé par Solidarité Socialiste
avec l’appui méthodologique
d’ITECO et le soutien du CGRI.