12 novembre 2013 2013

Décès de Xavier Godts, ancien président d’ITECO

Xavier Godts, qui fut administrateur et président d’ITECO, est décédé ce 9 novembre 2013.

Nous publions ci-dessous le hommage que Michel Elias lui a rendu au nom d’ITECO lors de ses funérailles, ce 14 novembre 2013, à Bruxelles :

Je connais Xavier depuis 1978, l’année où j’ai commencé à travailler à ITECO.

Xavier était un homme accueillant, très engagé dans ce qu’il faisait, très fidèle et fiable. C’était aussi un homme chaleureux et souriant avec lequel on était tout de suite à l’aise. Il vous accordait une véritable attention et savait apporter des solutions.

Xavier a été pendant de nombreuses années administrateur d’ITECO ; il en a été aussi président très longtemps.

ITECO est une ONG de coopération au développement spécialisée dans la formation au développement et dans la réflexion critique des rapports entre le Nord et le Sud de la planète. Cette réflexion est mise au service des ONG humanitaires et de coopération internationale.

Xavier s’est beaucoup engagé aux cotés d’ITECO pour faire avancer la réflexion et construire des solidarités internationales plus justes et plus adéquates et pour mettre en relation les gens d’ici et d’ailleurs qui luttent ensemble pour un monde plus juste. C’est à Xavier qu’on doit le titre de la revue d’ITECO qui a vu le jour en 1978 : « Peuples et Libérations ».
Peuples et Libérations (tous les deux au pluriel) c’était un titre qui résumait bien la vision que Xavier voulait promouvoir : un travail collectif à faire ensemble pour changer les choses, mettre fin à toutes sortes d’oppressions.

Xavier était donc un militant, mais dans une version humaniste, souriante, respectueuse des personnes, ouverte à l’innovation sociale et à l’imagination. Son humour savait détendre les situations crispées et son rire reste dans nos oreilles.

Merci Xavier pour ces engagements à nos côtés. Au nom des animateurs et des travailleurs d’ITECO, je te dis merci pour toutes ces heures passées gratuitement à nous soutenir.

Certes les façons de s’engager dans la solidarité Nord-Sud ont changé en trente ans et la revue d’ITECO a changé de titre. Mais la trajectoire que tu as contribué à définir est restée la même. Tu aimais citer Paulo Freire, le pédagogue des opprimés qui disait :

« Personne ne se libère tout seul.
Personne ne libère autrui.
Les hommes se libèrent ensemble. »

Merci pour ton témoignage, puissions-nous nous retrouver un jour dans le Royaume du Christ Libérateur.


Vous pouvez lire aussi sous ce lien le dernier article publié par Xavier Godts dans Antipodes, la revue d’ITECO : Le Village des hommes intègres.