2 décembre 2009 2009

Eurobaromètre des discriminations

Un Belge sur six affirme avoir été victime de discriminations au cours des douze derniers mois, indique un sondage Eurobaromètre publié par la Commission européenne.

Selon cette étude, 17% des Belges, et 16% des Européens, disent avoir personnellement été la cible de discriminations, le plus souvent en raison de leur âge (6%), de leur sexe ou de leur origine ethnique (3%), ou d’un handicap (2%).

Réalisé en mai et juin 2009, ce sondage montre que, tous types de discriminations confondus, c’est celle visant les personnes d’origine ethnique différente qui est perçue comme la plus répandue en Belgique (71% des répondants), devant celle visant les personnes handicapées (63%) ou de confession différente (54%).

Interrogés sur l’éventuel accès d’une femme aux plus hautes fonctions politiques du pays, les Belges s’y montrent très largement favorables, cette éventualité étant notée d’un 8,6 sur 10 en moyenne.

En revanche, l’accès d’une personne d’origine étrangère à cette même fonction ne reçoit qu’un 5,5 sur 10, contre 7,3 pour une personne handicapée, 7,6 pour un homosexuel, ou 5,1 pour une personne de plus de 75 ans.

Soixante-deux pour cent des Belges affirment enfin avoir des personnes handicapées parmi leurs amis ou connaissances. Ils ne sont par contre que 58% à fréquenter des personnes d’origine ethnique différente et 53% des homosexuels (38% en moyenne dans l’Union).

Photo prise de Les Frontaliers >