3 février 2010 2010

Festival de cinéma latinoaméricain et colloque à Bruxelles

Programme du Festival de cinéma latinoaméricain du 16 au 19 février au Palais de Beaux Arts de Bruxelles>

En parallèle au Festival de cinéma, un colloque international sur l’Amérique latine, les Caraïbes et l’Europe aura lieu les 11 et 12 février 2010 au Palais d’Egmont.

Le colloque de Bruxelles se propose de jeter un regard croisé à partir de l’histoire sur les possibles bases communes et les différences entre les deux régions pour traiter les deux dimensions - cohésion sociale et intégration régionale - qui constituent aujourd’hui les deux axes de la coopération bi-régionale. Cette diplomatie des Sommets concerne un quart des pays du monde et un milliard de personnes.

L’événement de Bruxelles a l’ambition de combiner deux originalités. Premièrement, à la différence des autres colloques sur le régionalisme ou la cohésion sociale, l’événement de Bruxelles se concentrera spécialement sur les bases historiques – insuffisamment connues – des idéaux de l’émancipation et des indépendances latinoaméricaines.

Ces principes et valeurs, nés des apports mutuels européens et créoles via une synthèse originale entre les idées de l’Illustration européenne et les cultures locales et indigènes, prétendaient depuis leurs origines à la réalisation d’une véritable intégration entre les diverses parties géographiques de l’Empire. Cette avancée initiale mais éphémère sur l’Europe, mérite d’être étudiée en commun par les historiens, experts et responsables politiques des deux régions afin d’évaluer les apports mutuels, les racines communes et les différences de contexte et d’institutions. Un tel effort commun de relecture pluridisciplinaire des divers processus d’indépendance et d’intégration reste peu fréquent et constitue la deuxième ambition originale du colloque de Bruxelles sur les bicentenaires.

Ainsi, le but principal de ce colloque consiste à contribuer à réduire la faille notoire d’histoire comparative via un regard croisé d’experts européens et latino-américains et des Caraïbes sur les événements et les courants d’idées qui ont secoué les deux régions deux siècles auparavant. En termes plus concrets, cette volonté d’aboutir à une meilleure connaissance mutuelle des bases historiques des identités et de l’institutionnalisme des deux régions prétend servir à fonder et nourrir les deux axes principaux du processus d’association stratégique UE-ALC des Sommets birégionaux : l’intégration régionale et la cohésion sociale.

Programme du colloque et inscriptions >