20 janvier 2006 2006

Indécent Paris-Dakar

En plus du motard australien Andy Caldecott, le Paris-Dakar a cette année-ci tué Boubacar Diallo, 12 ans, et Mohamed Ndaw, 14 ans. Mais le scandale de ce rallye qui perdure depuis 1978 n’est pas seulement dans ce manque de sécurité. René Dumont écrivait en 1980 dans L’Afrique étranglée : Le rallye Paris-Dakar est indécent. « Je compare cela à une bande de fêtards qui organisent un banquet, mais pas chez eux, et qui entrent chez un pauvre pour ripailler sans l’inviter à partager ». Ce rallye méprise l’Afrique autant que le désert. Les cadeaux qu’il fait pour se dédouaner ne l’empêcheront jamais de rester, comme le dit Albert Jacquard, « une sottise totale ».

Extrait d’Africultures