27 février 2009 2009

Le retour de l’Etat en Amérique latine

Ce vendredi 6 mars au Polygon, rue de Molenbeek, 122 b, à 1020 Bruxelles aura lieu un séminaire sur les politiques de développement en Amérique latine et Caraïbes.

Au programme

8h45 Accueil

9h15 Introduction et explication de la journée.

9h30 Historique et analyse de l’évolution de l’Amérique latine et Caraïbes.

Jorge Magasich, docteur en Histoire (ULB), chargé de cours à l’Ihecs.
L’exposé apportera des informations sur la formation des États nationaux, au XIX et XX siècle, et proposera quelques éléments d’analyse pour comprendre certains obstacles à l’intégration régionale.

Guy Bajoit : Professeur émérite de sociologie à l’UCL. L’intervention portera sur les formes de retour de l’Etat dans certains pays d’Amérique Latine : retour modéré au Chili, en Argentine et en Uruguay ; retour radical au Venezuela, en Bolivie et en Equateur.

11h Café

11h15 Réalités du droit à l’alimentation : comment coexistent l’agrobusiness et l’agriculture familiale et biologique ?

Modération : Bernard Duterme, directeur du Cetri.

Marie-Monique Robin, réalisatrice française du documentaire « Le monde selon Monsanto », exposera les dangers de l’agrobusiness en Amérique latine.

Moisés Quispe, agriculteur péruvien et fondateur de l’Anpe, nous expliquera l’essor de l’agriculture biologique au Pérou et l’organisation de la société civile en faveur d’une agriculture familiale et durable.

Giulio Volpi, Commission européenne, DG Environnement, interviendra sur les agrocarburants et les conséquences sur la souveraineté alimentaire.

12h45 Dîner

13h30 Union européenne–Amérique latine : vers une alliance stratégique ?

Le panel se propose de dresser le panorama des Accords d’association entre l’UE et l’Amérique latine, de leur actualité et des grandes questions qu’ils soulèvent.

Introduction et modération : Gérard Karlshausen, CNCD-11.11.11, chargé des politiques européennes, dressera un rapide panorama des relations entre les deux continents et notamment des Accords d’association ainsi que des mobilisations qu’elles suscitent au sein de la société civile.

Christiane Daem, secrétaire général du Cercal de l’ULB, parlera du dialogue politique entre les deux continents : thèmes et défis.

Camilo Tovar, représentant en Europe du réseau Alop envisagera les grandes orientations de la coopération entre l’UE et l’Amérique latine.

Cecilia Olivet, collaboratrice de Transnational institut d’Amsterdam, présentera les volets concernant le commerce et les investissements au coeur des négociations entre les deux continents.

15h15 Pause

15h30 Travail décent et ses défis en Amérique latine et Caraïbe.

Isabelle Hoferlin, de la CSI : Focus sur les droits syndicaux, la répartition des richesses et la qualité du dialogue social en ALC.

Un représentant de l’Ecole nationale syndicale de Colombie (sous réserve) : La situation des droits syndicaux en Colombie.

Bart Verstraeten, de Solidarité mondiale : L’organisation des travailleurs informels - stratégies intégrées pour sortir du travail informel et combattre la précarisation du travail.

17h15 Conclusions et clôture du séminaire.

Et aussi

, le même 6 mars 2009, de 19h30 à 21h au Pianofabriek, 35, rue du Fort 1060 Bruxelles (Saint-Gilles)

Quels impacts de la mondialisation sur les populations en Amérique latine ?, avec Nicolas Van Nuffel, directeur du département plaidoyer du CNCD-11.11.11, et Moisés Quispe, agriculteur et fondateur de l’Anpe au Pérou.

Suivi du verre de l’amitié et une animation musicale.

Interprétation français-espagnol. Entrées gratuites.

Inscriptions >