24 avril 2013 2013

Les journalistes belges sont à 94% ...belges et votent à 46% Ecolo

D’après une étude récente sur la diversité au sein du journalisme belge francophone, la profession reste largement masculine (7 journalistes sur 10) même si elle se féminise lentement. La diversité est quasi absente sur le plan de la nationalité : 94% des journalistes sont belges, les 6% de non-belges sont surtout des Français et des Italiens. Le profil du journaliste est majoritairement universitaire (68% contre 62% en Flandre).

Par ailleurs, un quart des journalistes qualifient leur milieu de naissance de « pauvre » ou « modeste ». Quant à leur milieu actuel, 10% des journalistes estiment vivre dans un milieu pauvre ou modeste, et 35% des journalistes qualifient leur milieu d’aisé ou très aisé.

Sur le plan politique, le journaliste se positionne en moyenne légèrement à gauche. Et si Ecolo remporte la majorité des voix de préférence (46%), ce score est nuancé par les nombreux commentaires des répondants (« C’est un choix par défaut », « cela peut encore changer »...). Une large majorité des journalistes se définit en outre comme non-religieuse.

Menée en octobre 2012 auprès des journalistes professionnels belges francophones, l’étude a été réalisée par L’Association des journalistes professionnel et le Centre d’études de l’opinion de l’Université de Liège.

Lire l’étude La Diversité au sein de la profession de journaliste.