7 juin 2010 2010

Meurtre de Floribert Chebeya, militant des droits humains au Congo

Floribert Chebeya, président de l’ONG congolaise la Voix des sans-voix, a été retrouvé mort mercredi matin à l’arrière de sa voiture sur une route de la capitale. Selon la police, il avait les mains liées derrière le dos, le pantalon et le sous-vêtement rabaissés sur les genoux. Il avait disparu, avec son chauffeur qui n’a toujours pas été retrouvé, après avoir été mardi 1er juin 2010 en fin de journée à l’inspection générale de la police, où il devait avoir un rendez-vous avec le chef de la police John Numbi.

Le général Numbi est un proche de Joseph Kabila qui l’avait nommé inspecteur général de la police en juin 2007. Après la mort de Floribert Chebeya, l’un des plus respectés militants des droits de l’homme au Congo, les Etats-Unis, l’ONU et l’Union européenne, ainsi que de nombreuses ONG, avaient réclamé aux autorités congolaises une enquête indépendante, impartiale et transparente sur ce meurtre.

Extrait du Monde

Une brève déclaration de Floribert Chebeya à ITECO à propos de la célébration des 50 ans d’indépendance du Congo >