14 janvier 2007 2007

Rires et grimaces au Maroc

Deux journaliste marocains, Driss Ksikes et Sanaa al-Aji, accusés d’injures envers l’Islam et d’outrage à la moral, à cause d’un article publié dans Nichane sur les blagues que les Marocains se racontent à propos du Roi et de le religion. Le hebdomadaire a été interdit de circulation et la Justice marocaine a été saisie et devra se prononcer dans les prochaines jours. Les journalistes risquent des peines de prison et être bannis de l’exercice de la profession à vie.

Le génie de la liberté d’expression est sortie du bocal. Peut-on le faire rentrer de force ? se demande Richard Hamilton, correspondant de la BBC à Casablanca Lire le récit> (en anglais).