25 avril 2006 2006

Un nouveau portable tous les huit mois

En moyenne, les Suisses changent de portable tous les huit mois. Peu ont conscience qu’une part substantielle des matières premières des appareils viennent des pays en développement, que nombre de nos mobiles y sont assemblés, que beaucoup de vieux appareils y sont envoyés. C’est la face cachée de la téléphonie : la surconsommation entraîne un gaspillage de ressources et d’énergie, ainsi que des déchets électroniques en masse. Cela n’est pas sans conséquences pour l’environnement, notamment dans les pays du Sud.

Malgré de fortes disparités, la téléphonie mobile connaît aussi un essor au Sud, facilitant les communications et l’échange d’information. Il y a certainement à apprendre des modes de consommation plus économes des pays du Sud. Solidaire, journal de la Declaration de Berne souhaite nous mettre la puce à l’oreille : combien de temps gardez-vous votre appareil ? Que faites-vous de votre vieux portable ?