19 août 2014 2014

460 humanitaires victimes de violences graves en 2013

251 cas de violences graves à l’encontre de travailleurs humanitaires ont été enregistrés en 2013.

De ce fait, 460 travailleurs humanitaires ont été tués, enlevés ou gravement blessés. Les trois quarts de ces violences se sont produites dans cinq pays : Afghanistan, Pakistan, Syrie et les deux Soudan, d’après le rapport 2014 du Humanitarian outcomes (en anglais). Les victimes ont été pour la plupart des membres nationaux d’ONG internationales.

Le nombre de victimes dans le cadre du travail humanitaire n’a cessé d’augmenter, si bien que les enlèvements de personnel d’ONG ont quadruplé au cours des dix dernières années. Depuis 2009, en effet, l’enlèvement est devenu la forme de violence la plus courante à l’encontre des travailleurs humanitaires. La question du payement ou non d’une rançon, toujours d’après Humanitarian outcomes, a occulté le défi plus large de la négociation de concessions dans des environnements à haut risque.