9 avril 2015 2015

Apéros « alternatives » sur la consommation, les banques, l’école, le management... à Bruxelles

Dans le cadre de l’implantation du Musée du capitalisme à Bruxelles, plusieurs associations bruxelloises ont décidé de mettre sur pied un cycle de rencontres ayant pour but de discuter d’alternatives dans divers domaines.

-* 21 avril : Vous avez dit consomm’acteurs ?

Les conséquences de la logique d’accumulation des biens et du profit et de la surconsommation effrénée font de nous des consommateurs passifs : priorité de la relation à l’objet plutôt qu’à l’humain, perte de lien avec la nature et les savoirs-faire alimentaires, dépendance aux multinationales, santé menacée. Pour contrer ces effets et recréer du lien entre les produits, les producteurs et les consommateurs, des d’alternatives existent ou demandent à être approfondies.

Présentation des partenaires investis dans des alternatives.Projection du film Autrement (avec des légumes), de Anne Closset. Discussion. Avec le Sci, Rdc, Gasap, Asmae, Oxfam Mdm.

-* 28 avril : Alternatives au libre-échange

TTIP, CETA, EPA, FTA… Derrière ce jargon se cachent des traités commerciaux qui menacent la souveraineté et s’attaquent au bien-être social et environnemental.

Soirée découverte des alternatives au commerce dérégulé, sur le plan local
(échanges locaux, circuits-courts) et global (commerce équitable, Alba). Avec M3M, Oxfam Mdm.

-* 5 mai : Banques, à quoi ça sert, quelles alternatives ?

Nous avons à faire aux banques chaque jour de notre vie : compte de dépôt, prêts hypothécaires... Comment fonctionnent-elles ? Peut-on imaginer des alternatives au modèle existant ?

Animation gesticulée ludique pour comprendre les concepts. Débat sur les alternatives à la banque commerciale. Avec Financité, Pac.

-* 11 mai : L’école en question. Vers des alternatives pédagogiques

L’école est devenue le reflet d’un système compétitif, sélectif et individualiste. Entre contradictions et compétition, quel idéal pour renverser ce paradigme ? Comment réveiller la créativité, la responsabilisation collective et l’envie de construire une société plus solidaire ?

Conférence gesticulée École, société anonyme. Débat enrichi par des acteurs dans la construction d’autres pédagogies. Avec Asmae, Quinoa, Pac.

-* 19 mai : Du management en milieu associatif : limites et alternatives

La logique de financement et d’efficacité prônée par les bailleurs oblige de nombreux acteurs associatifs à adapter leur logique de fonctionnement interne aux principes du management privé. Cette rationalisation de l’action sociale pose néanmoins de nombreuses questions d’ordre éthique et politique. Peut-on concilier lutte pour le changement social et structure pyramidale, fonctionnement non-démocratique et rentabilité financière ?

Etat des lieux sur la question du management et les modes d’autogestion existants dans les associations et évaluation des limites et perspectives. Avec ITECO.

-*26 mai : A vos méninges ! Les femmes de ménage disent basta et elles balaient le capitalisme

Elles vous invitent à partager, exprimer, rêver, questionner, oser des alternatives économiques féministes des femmes du Nord et du Sud.

Auberge espagnole, vous pouvez apporter de quoi grignoter et boire. Avec Vie féminine Bruxelles et Le Monde selon les femmes.

Au Musée du Capitalisme à Saint-Gilles, Rue Fernand Bernier, 40, tous les mardis entre le 21 avril et le 26 mai, de 18h à 20h30.
Entrée libre et bar pas cher.
Le musée est ouvert avant chaque Apéro « alternatives ».