10 juillet 2015 2015

Guy Bajoit sur le modèle culturel civique de la cité grecque

La Grece dont parle Guy Bajoit dans Le modèle culturel civique de la cité grecque n’est pas encore celle de nos jours mais les remous du présent s’enracinent très probablement dans la cité grecque décrite et analysée par le sociologue.

Il est clair que pour donner du sens au projet européen qui oriente aujourd’hui notre vie économique, politique et sociale, il faut analyser l’histoire de l’Europe occidentale. Et pour cela, il faut remonter à l’Antiquité grecque. Il est indispensable d’établir les faits historiques, mais il faut encore les comprendre, c’est-à-dire expliciter les raisons qu’ont eues les acteurs d’agir comme ils l’ont fait et de produire des sens culturels pour justifier ce qu’ils faisaient. La sociologie de l’histoire tel que la pratique ici Guy Bajoit peut relever ce défi.

Guy Bajoit est professeur émérite de sociologie de l’Université Catholique de Louvain. Il a publié notamment Pour une sociologie relationnelle (PUF, 1992), Les jeunes dans la compétition culturelle (PUF, 1995, avec Abraham Franssen), Le changement social (Armand Colin, 2003), Sociologie des raisons d’agir (Presses de l’Université de Laval, 2010), Pour une sociologie de combat (Academic Press Fribourg, 2011), L’Individu, sujet de lui-même (Armand Colin, 2013) et La Maison du sociologue (Academia, 2014).

Voir le livre et le commander.