20 novembre 2014 2014

La femme qui porte une montagne dans sa brouette

Valentina Limachi passait souvent par cet endroit, jusqu’au jour que son fils, Wladimir, la prenne en photo. La scène se passe à El Alto, en Bolivie, le nevado s’appelle Illimani et, en contrebas de l’image, on devine la ville de La Paz.

Valentina Limachi est originaire d’une communauté rurale du bord du lac Titicaca et, comme des milliers d’autres migrants ruraux, s’est installée vivre sur les auteurs de La Paz. La ville d’El Alto est ainsi née tout le long de ces dernières quarante ans, et est devenue la ville de plus d’un million d’habitants la plus haute du monde, à plus de 4100 mètres. Un quart de la population de la ville n’as pas accès à l’eau potable.

L’eau, justement. Valentina Limachi est lavandière.

Photo de Wladimir Limachi.