2 mars 2016 2016

Les « reines mères » prennent le pouvoir au Ghana

En plus des travaux quotidiens à la maison et dans les champs, les femmes ghanéennes tissent, fabriquent le savon, récoltent le miel et produisent le beurre de karité —tiré des fruits de l’arbre du même nom, qui en langue mandingue veut dire « arbre de la vie ».

Un programme en cours s’appuie sur l’institution traditionnelle de la pognaa ou reine-mère pour promouvoir des leaders féminins et améliorer par ce biais le sort des femmes et de toute la communauté à travers notamment de la lutte pour l’éducation des filles et contre les mutilations génitales féminines, le mariage précoce et la pauvreté.

Découvrez des superbes portraits de femmes leaders et davantage d’informations en anglais. Un résumé en français en accès restreint, et en accès ouvert en espagnol.