3 novembre 2014 2014

Moi, raciste ?

Une belle définition du racisme cordial fut proposée par le sociologue brésilien Florestan Fernandes qui disait que les Brésiliens considèrent qu’ils n’ont pas de préjugé de race, sinon celui de ne pas en avoir. Dans un sondage, il y a quelques années, 97 % des personnes ont répondu n’avoir aucun préjugé racial tandis que 98 % avouaient connaître des personnes racistes...

A Oxford, des étudiants s’affichent à présent dénonçant ce racisme cordial dont ils se sentent entourés. Non sans humour.