20 mai 2015 2015

Vote au Parlement européen sur l’exigence de traçabilité des minerais importés

Ce 20 mai, le Parlement européen devait se prononcer sur l’exigence ou non de traçabilité des minerai importés en Europe, notamment d’Afrique centrale, où l’extraction et la commercialisation alimentent les conflits et les pires violations aux droits humains.

Ça y est, un texte contre les minerais du sang en vue de briser le lien entre l’exploitation de minerais et les conflits, particulièrement ceux d’Afrique centrale, en imposant aux entreprises une « obligation d’informer » sur la chaîne d’approvisionnement a été adopté au Parlement européen.

Même si le projet de règlement ne détaille pas formellement des modalités, il impose à l’aval de la chaîne de production (les entreprises utilisant les produits dérivés des minerais) l’obligation d’informer sur leurs sources d’approvisionnement. Ces minerais se retrouvent en grandes quantités dans les appareils téléphoniques comme les téléphones portables et les réfrigérateurs.

Extrait du Soir.

Ecoutez le Dr Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, à ce propos :