Médias : cinéma et éducation au développement

Mise en ligne: 12 juin 2017

Cette formation alterne le visionnage de films, la présentation de grilles d’analyse, des travaux en sous-groupes, l’échange d’expériences entre participants et des exercices pratiques, dates à préciser en 2018

Public concerné

Cette formation est destinée aux animateurs d’ONG et d’associations socioculturelles et à toute personne intéressée par les questions de développement liées aux médias.

Objectif général de la formation

Produire et diffuser des informations est devenu possible pour un grand nombre de gens grâce aux nouvelles technologies et à la Toile. L’information circule mais ne crée-t-elle pas aussi une réalité de façade ? Cette formation a pour but de mieux comprendre la logique médiatique et mieux utiliser des médias dans une démarche orientée vers le changement.

Objectifs spécifiques

  • Découvrir et utiliser des grilles d’analyse de documents audio-visuels.
  • Porter un regard critique sur l’utilisation des supports médias dans les démarches d’éducation au développement et interculturelles.
  • Réfléchir aux enjeux des techniques de l’information et de la communication en matière de développement.
  • Elaborer des outils pour améliorer l’exploitation de documents audio-scripto-visuels dans la pratique éducative en situation interculturelle.

Méthodologie et moyens pédagogiques

  • La formation alterne le visionnage de films, la présentation de grilles d’analyse, des travaux en sous-groupes, l’échange d’expériences entre participants et des exercices pratiques.
  • Une bibliographie, filmographie et des articles de référence sont fournis aux participants.
  • La méthodologie est participative et basée sur la construction collective des savoirs.

Contenu pédagogique

  • Brise-glace : jeu des étiquettes
  • Visionnage d’extraits de films (liste non-exhaustive : « Salut cousin » de Merzak Allouache, « Persepolis » de Marjane Satrapi, « Dominium mundi » de Gérald Caillat, « The Big shave » de Martin Scorsese, « Afriques, comment ça va avec la douleur ? » de Raymond Depardon. Liste pouvant être modifiée en fonction de l’évolution de la formation).
  • Echanges sur le concept de « vérité situationnelle », sur l’interculturel et les effets potentiels des films sur le public suivant le contexte culturel.
  • Echanges sur les stratégies d’animation de débats pour accompagner les films.
  • Visionnage de « Nuit et brouillard » d’Alain Resnais : « zones d’ombres », « zones sensibles », films qui nous touchent, nous gênent, nous interrogent. Réflexion sur les stratégies de programmation, questionner les « inégalités de pouvoir » dans les films.
  • Travail en groupe sur le choix de programmer ou non des « films choc ».
  • Réflexion sur le rapport à l’autre dans les films, sur le montage et les plans-séquence, sur les commentaires voix-off.
  • Visionnage de « Face Value » de Van der Keuken, réflexions collectives sur la relation filmé-filmeur et sur les rapports de séduction.
  • Extrait de « Bowling for Valentine » de Michael Moore, réflexions collectives sur la notion de propagande dans le documentaire.
  • Extrait de « L’Abécédaire de Gilles Deleuze » de Pierre-André Boutang, échanges sur les notions d’information et de communication.
  • Visionnage de « Bateau ivre » de Chafik Allal et Claudio Capanna, travail sur le colonialisme et le néo-colonialisme, analyse d’échecs d’expériences interculturelles à travers des projections de films, mais aussi le regard de l’altérité dans les films.

Prix

Le prix d’inscription à la formation est de 50 euros à titre personnel et de 60 euros en tant que membre d’une organisation.


Animation

Chafik Allal.


S’inscrire à la formation

Image de « La parade de Taos », de Nazim Djemaï.

Remboursement aux formations d’ITECO

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez assister à la session de formation pour laquelle vous êtes inscrits, ITECO se réserve le droit de rembourser les montants des inscriptions aux formations programmées de la manière suivante :

  • Jusqu’à 30 jours avant la session : 100% remboursé.
  • Entre 30 et 15 jours avant : 50% remboursé.
  • Dans les 15 jours qui précèdent la formation : pas de remboursement possible.