Questionner nos imaginaires coloniaux

Mise en ligne: 10 février 2020

Questionner nos imaginaires coloniaux, 12 et 13 octobre 2020

Si la colonisation, comme projet d’imposition politique, économique, écologique, militaire ou juridique semble avoir presque disparu avec l’émancipation des colonies latino-américaines, asiatiques et africaines des XIXe et XXe siècle, la colonialité survie et continue de structurer notre monde, les représentations que nous en avons et nos rapports sociaux.
Le passé colonial, loin de constituer une étape révolue de notre histoire collective continue d’influencer grandement la perception que nous avons des personnes, des groupes, des idées, des savoirs, des expressions culturelles et artistiques,… provenant de ces « ailleurs » amoindris et minorés par l’entreprise coloniale occidentale.
Si en tant qu’animateur, formatrice, enseignant, coordinatrice, chargé de projet et/ou militant, nous luttons pour participer à la construction de sociétés interculturelles, comment travailler à la décolonisation de nos imaginaires ? Comment éduquer à la décolonialité ?
A travers l’utilisation d’images, de productions visuelles et la découverte de différents outils pédagogiques, cette formation de deux jours a pour ambition de nous amener à questionner les freins et leviers à la construction de sociétés interculturelles décoloniales tout en expérimentant des outils d’animation qui nous permettent de travailler à la décolonisation de nos imaginaires, de lutter contre le racisme et de traiter des enjeux décoloniaux avec nos publics.

Objectif de la formation

  • Identifier les freins et leviers à la construction de sociétés interculturelles décoloniales.
  • Identifier et analyser les représentations et stéréotypes racistes véhiculées dans différentes productions culturelles et médiatiques.
  • Questionner les rapports de domination d’un point de vue interculturel et intersectionnel présents dans nos sociétés.
  • Découvrir et expérimenter des outils d’animation qui permettent de travailler à la décolonisation de nos imaginaires et de traiter des enjeux décoloniaux – (notamment à travers des outils d’analyse et d’interprétation d’images et de productions culturelles et audio-visuelles).

Méthodes

  • Expérimentation, réflexion et utilisation d’outils d’analyse d’image et de productions culturelle et audio-visuelles.
  • Allers retours entre théorie et pratique.
  • Construction collective des savoirs par l’échange de pratiques et d’expériences au sein du groupe.

Public visé
Animateur.trice.s d’ONG, du secteur éducation permanente, socio-culturel, jeunesse ; enseignant.e.s et toute personne intéressée par les enjeux décoloniaux et l’éducation à la décolonialité.

Lieu et dates
12 et 13 octobre 2020
ITECO : rue Renkin, 2 à 1030 Schaerbeek

Prix (formation, matériel et repas léger compris)
50 euros.
25 euros pour les travailleurs sans emploi et les étudiants.
A verser sur le compte 068-0915300-35 (Belfius, place de Brouckère 41, 1000 Bruxelles, IBAN : BE57-0680-9153-0035. BIC ou code SWIFT : GKCCBEBB).

Infos et contact

Inscription via le formulaire suivant

Après l’envoi du bulletin d’inscription, merci de vérifier la présence de notre réponse dans votre boîte mail (voire dans la boîte à spam). N’hésitez pas à nous contacter.

Politique de Remboursement d’ITECO

Lorsque, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez assister à la session de formation pour laquelle vous êtes inscrits, ITECO se réserve le droit de rembourser les montants des inscriptions aux formations programmées de la manière suivante :

  • Jusqu’à 30 jours avant la session : 100% remboursé.
  • Entre 30 et 15 jours avant : 50% remboursé.
  • Dans les 15 jours qui précèdent la formation : pas de remboursement possible.