Echanges scolaires Nord-Sud, mode d’emploi

Mise en ligne: 17 septembre 2015

Ces échanges

  • visent une meilleure communication et compréhension entre jeunes du Nord et du Sud
  • s’inscrivent dans une démarche d’égalité et de réciprocité
  • concernent tous les acteurs du monde scolaire et doivent être intégrés dans la pratique didactique quotidienne de manière interdisciplinaire (et non pas êtres considérés uniquement comme une activité parascolaire)
  • doivent êtres soutenus par les directions et dynamisés par les élèves et les enseignants
  • stimulent l’adoption de nouvelles valeurs et méthodologies dans les systèmes éducatifs
  • visent l’interaction entre communautés en vue d’un développement durable
  • participent à la recherche de solutions pour des problèmes sociaux et d’environnement
  • facilitent la compréhension mutuelle entre différentes cultures à échelle internationale.

Avantages pratiques

  • Ils exigent des moyens relativement peu coûteux : la communication peut se réaliser à travers une correspondance ou un courrier électronique
  • permettent des échanges de méthodes, d’expériences et d’outils pédagogiques
  • suscitent le développement ultérieur de nouvelles technologies de communication, comme internet
  • sont le ferment de rencontres futures entre élèves, enseignants ou autres acteurs concernés.

Pièges à éviter

  • Les interprétations culturelles ( voire culturalistes ) des messages échangés
  • la prise en compte insuffisante du contexte local
  • la notion de temps
  • l’établissement d’objectifs unilatéraux
  • l’abandon rapide de la relation
  • une vision caritative du partenaire du Sud

Eléments à prendre en compte

  • L’élaboration d’objectifs communs
  • L’identification des ressources et des contraintes de chaque partie
  • La définition d’attentes réalistes dès le départ du projet
  • Une bonne communication entre les partenaires avant la correspondance entre les groupes cibles
  • L’établissement d’un accord sur la fréquence de la communication, les thèmes qui vont êtres abordés et le mode de fonctionnement avec les élèves
  • La transparence et une répartition claire de la gestion des budgets.