Jeu de la baguette

Mise en ligne: 21 novembre 2008

Tous les Asiatiques
ne sont pas pauvres,
tous les Européens
ne sont pas riches

Origine
Artisans du monde, France.

Durée de l’activité
Cet exercice peut se faire en complément au Jeu des chaises ou de manière autonome. Dans tous les cas, il ne prend que quelques minutes.

Objectifs
Ce jeu permet de matérialiser la répartition de la richesse au sein de la population prise dans son ensemble. Il s’associe bien au Jeu des chaises pour venir affiner le constat : tous les Asiatiques ne sont pas pauvres, tous les Européens ne sont pas riches.

Outils
Une baguette de pain et un couteau pour la couper.

Déroulement
L’animateur demande à cinq participants de le rejoindre. Si ce jeu suit le jeu des chaises, prendre un participant de chaque ensemble géographique.

Chaque participant représente un cinquième, donc 20% de la population mondiale : les 20% les plus riches, puis les 20% suivants et ainsi de suite.

L’animateur annonce : « Cette baguette de pain, c’est la richesse mondiale. A votre avis, j’en donne quelle part aux 20 % les plus riches ? 20%, 30%, 40% ? » La réponse est 82%, puisque les 20% de l’humanité les plus riches se partagent 82% de la richesse mondiale.

L’animateur coupe alors une part de la baguette correspondant à 4/5ème et donne le morceau au participant qui représente les 20% les plus riches.

L’animateur avertit ensuite : « Il reste un peu moins de 20% de la baguette, de la richesse mondiale, à répartir entre les 80% de l’humanité restants. Sur ces 20%, combien j’en donne au cinquième de l’humanité le plus pauvre ? ».

Il coupe le reste de la baguette en deux morceaux (soit deux morceaux d’un dixième chacun), et découpe en huit l’un des morceaux, soit 1,2% de la baguette... Il le donne au participant qui représente les 20% les plus pauvres. Il représente ainsi les plus de 1,2 milliards de personnes qui vivent avec moins d’un dollar par jour.

GIF - 17.3 ko